Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un ange passe

Publié le par les amis des arts de givors

Exposition à l’église de Bans

du 25 septembre au 17 octobre 2010,

vernissage le samedi 25 septembre à partir de 11h30 en présence des artistes

 

 

GANGLOFF GAUTHERET GONTIER

Peintre Sculpteur Sculpteur

 

Exposition ouverte les samedis et dimanches après-midi de 14h30 à 18h30 et sur RV (04 78 07 11 76)

Vincent Gontier sera présent le 26 septembre ; Pierre Gangloff et Henri Gautheret seront présents les 9 et 10 octobre.

 

Accès : RN 86, à droite avant d’arriver à Loire sur Rhône, en venant de Lyon

Amis des Arts, 36 rue J. Faure 69700 Givors tél : 04 78 07 11 76

http://amisdesartsgivors.over-blog.com adesarts@gmail.com

 

 

Pierre Gangloff

 simulation-1-gangloff-copie-1.jpg

Installé à Vienne (Isère) depuis 1985.

Peintre, il a exercé de nombreux métiers, ouvrier agricole, collaborateur d’architectes, de paysagistes, enseignant en arts plastiques. Il se consacre entièrement à la peinture depuis 1998.

Il expose régulièrement en France et en Europe depuis 1980. Sa prochaine exposition aura lieu fin 2010 à la galerie Elsa Lorente à Vienne.

 

La peinture que j’aime résiste aux lectures globalisantes, promptes à la catégorisation, aux définitions de l’avant et de l’après, du progrès.

Paradoxalement alors que la peinture est le lieu du subterfuge, de la dissimulation, du trompe-l’œil, de la perspective, du cadrage, du savoir-faire technique, elle est aussi une présence fragile, muette, qui n’a que son altérité à proposer.

Et puis surtout, la merveille, c’est que malgré ces kilomètres carrés de dessins, de surfaces colorées produites chaque jour, il y a toujours ce renouvellement possible, une singularité qui apparaît, une fulgurance, un inédit de l’âme.

La peinture vaut le déplacement. Elle vaut que les peintres s’en occupent, d’ailleurs ils ne sont pas là, absorbés par leurs surfaces, absents au monde, alors qu’ils le célèbrent. Ils font des erreurs, des maladresses, ils savent qu’il y a ce risque, de ne pas être à la hauteur de cette ambition. Cela peut les rendre invisibles, malheureux, mais certains d’être vivants, aujourd’hui.

Pierre Gangloff, « peindre aujourd’hui » 2009

 

10 rue J.J. Rousseau 38200 Vienne

ateliergangloff@free.fr http://www.pierre-gangloff.com

 

 

Henri Gautheret

 oiseaux-ensemble-gautheret-copie-1.JPG

Né en 1953 au Tchad.

Vit à Lyon.

Travaille principalement la pierre mais aussi le papier sur des recherches d’équilibre, de fragilité et de transparence.

 

Le signe est graphisme. Il est aussi couleur. Il est aussi mouvement. On dit : faire un signe de la main, faites-moi signe, donnez signe de vie. Il paraît toujours paradoxal de parler de mouvement à propos de sculpture et de sculpture-pierre en particulier. Et pourtant la sculpture d’Henri Gautheret marche du même pas, danse un pas de deux, bras en couronne, amorce un écart, un déhanchement, rebondit en rythmes cassés, syncopés. La danse est aussi un art de signes. Art d’adresse et de précision. La danse de pierre a des angles divers mais rigoureux, des arêtes vives, tendues, des tangences subtiles.

Pierre Dallaire

 

35 rue des Chartreux 69001 Lyon

pegaz.gautheret@gmail.com

 

 

Vincent Gontier

 horizon-profil-ensemble-gontier-copie-1.jpg

Né en 1962 dans le Nord, il s’est posé à Voiron en Isère avec femme et enfants.

Une quinzaine de changement de lieux, des petits boulots, le milieu hospitalier, celui de l’industrie, de l’usine, ont, par le filtre des écoles d’arts de Cherbourg et Rouen, des cours et des interventions, constitué pour une part le ferment d’une démarche en cours.

Il participe depuis 1988 à de nombreuses expositions collectives en France et à l’étranger (Belgique, Finlande, Pologne, Japon, USA).

Ses expositions personnelles ont été organisées principalement dans la région alpine. La galerie Martiningo de Chambéry soutient son travail, et la Société ALLIMAND, concepteur et constructeur de machines à papier à Rives (38) en facilite la réalisation. Il a établi un partenariat avec le lycée de Voiron dans le cadre duquel des lycéens usinent certaines pièces en acier.

 

Je connais le travail de l’artiste depuis longtemps. Si j’ai retrouvé les qualités de sculpteur qui m’ont toujours fasciné : la rigueur dans la forme, la précision et l’harmonie dans les proportions et les alliances de matières, j’ai compris que, plus encore qu’avant, Gontier avait élu le journal comme son matériau. Je veux dire qu’il n’est plus seulement présent dans sa matérialité, en couches tendres et effeuillées ou redressé en piles, orgueilleux dans le corset du métal, mais que son contenu aussi, désormais, prend forme sous nos yeux. ...

Il interroge la séduction qu’exercent sur lui (sur nous) la fabrication industrielle et la technologie ….

D’une éclatante et irréfragable pureté d’acier inoxydable, ses formes modulaires déclinées par type en plusieurs dimensions, illustrent la tentation de la machine.

Extrait du texte de Thierry Dufrêne « Elire le journal » - 2005.

 

L’Orgeoise, Chemin de Vir Fourche, 38500 Voiron

Tél : 04.76.05.53.54 Mail : vincentgontier@neuf.fr

Commenter cet article

pierre gaudu 17/09/2010 09:07


bonne expo à l'ami Vincent !